Zoe Flts Data Base

De Pratiques en milieux numériques
Aller à : navigation, rechercher
Schéma Bon.png

La mémoire numérique

Je m'intéresse à la mémoire, et fatalement à la mémoire numérique. J'ai déjà créé un projet autour de cette thématique au cours de digital non-binaire porté sur la destruction de donnée et sur le droit à l'oubli.
Mon objectif dans le cours de pratique numérique et dans la constitution d'une base de donnée est de pouvoir révéler un panaché de profils par le type d'image qu'on envoie à nos proches.

Messenger

Je souhaite récupérer les images qui sont envoyées par messenger par plusieurs personnes afin de pouvoir constituer un profil. Je pense qu'on en dit beaucoup sur nous même par nos relation et correspondance avec nos semblables. Je me demande ce qu'on révèle sur nous et sur la relation qu'on a entretient avec autrui lorsqu'on envoi des images dans une conversation. Le type d'image qu'on envoi en dit déjà long sur le type de relation qu'on entretient avec une personne. On peut déduire que si les personnes correspondantes s'envoient des photos d'elles mêmes elles entretiennent déjà une relation assez proche en dehors de la conversation Facebook. Elles se sentent assez à l'aise l'une avec l'autre que pour se montrer.
Si deux personnes s'envoient des images informatives on peut déduire que leur relation est bien plus professionnelle par exemple.
Dans nos nombreuses conversations sur Messenger on constate que toutes ne sont pas documentées de façon figurative, je pense que l'on se sent assez à l'aise d'envoyer des photos ou images seulement avec les personnes avec qui on entretient une relation de proximité de courte ou de longue durée à moins que ce soit un mouvement généralisé. J'appellerai dans ce cas là l'image un spam et ne souhaite pas forcément le répertorier dans ma base de donnée car il ne m'informe pas sur les relations humaines entre deux individus.

Lorsqu'on envoie une image personnelle on livre un peu de nous même. On autorise cette image à être diffusée, il peut être troublant d'avoir une expérience d'héautoscopie. Ce phénomène peut être encore plus déconcertant lorsqu'on sait que toutes personnes de notre présent ou passé pourra exhumer notre image envoyée de façon personnelle à autrui quelconque. C'est pourquoi j'exerce tout d'abord ma base de donnée sur mes conversations personnelles, je pourrai ainsi voir mes propres images et expérimenter ce troublant vécu.

Formulaire php: 

<?php
    $conn = new PDO('mysql:host=localhost;dbname=messenger', 'zouzou', '******************');
    //SELECT UPDATE INSERT DELETE
    $statement = $conn->query('SELECT * FROM humain_animal');
    $humain_animal = $statement->fetchAll(PDO::FETCH_ASSOC);

    $statement = $conn->query('SELECT * FROM images');
    $images = $statement->fetchAll(PDO::FETCH_ASSOC);
    
    
    $statement = $conn->query('SELECT * FROM numerique');
    $numerique = $statement->fetchAll(PDO::FETCH_ASSOC);


    $statement = $conn->query('SELECT * FROM objet_vegetal');
    $objet_vegetal = $statement->fetchAll(PDO::FETCH_ASSOC);

?>

<!doctype html>
<html>
    <head>
        <link rel="stylesheet" href="styles.css" type="text/css">
        <meta charset="utf-8">
        <title>formulairmessenger</title>
    </head>
    <body>
        <form action="envoi.php" method="post" enctype="multipart/form-data">
            <section class="form-part" id="Images">

           <label for="fiche">Nom du fichier</label>
            <input name="fiche" type="text" value="test">

            <label for="date">Date et heure d'envois de l'image</label>
            <input type="datetime" name="date">
            </section>
            
            
                <label for="objet_vegetal">Présence d'objet</label>
                <select name="couleurs[]" multiple>
                    <?php
                        foreach($objet_vegetal as $objet_vegetal){
                            echo '<option value="'.$objet_vegetal['id'].'">'.$objet_vegetal['nom'].'</option>';

                        }
                     ?>
                </select>
                
            <input type="checkbox">
            <input type="objet_vegetal">
        
        
                <label for="new_objet_vegetal">Objet ou végétal si pas listé</label>
                <input type="text" name="objet_vegetal">
            </section>


         <label for="humain_animal">Nombre de personnes sur l'image</label>
                <input type="number" name="nombre" min="0">
            <input type="submit" value="envoyer">
        </form>
        
    

    </body>
</html>

Base de donnée créée

Capture d’écran 2019-05-16 à 09.35.24.png
Capture d’écran 2019-05-16 à 09.39.04.png
Capture d’écran 2019-05-16 à 09.43.16.png

Ma base de donnée trie les expressions et les objets (et plantes), par le principe que nous communiquons par image souvent pour montrer notre expression ou pour désigner des objets. En tout cas c'est ce que j'en ai retiré de mes propres conversations. J'ai ensuite eu envie de créer un principe de communication pour voir s'il était possible de communiquer seulement par images selon ce principe d'expressions et objets. Je me suis vite rendu compte que souvent les images envoyées sur messenger sont contextualisées. Il est donc difficile de créer une communication selon ce principe. De plus étant donné que je n'ai pas séparé les personnes et les expressions je ne peux pas créer de phrase du type "3 garçon sont fatigué", je peux seulement demander à la base de donnée : 3 fatigués, ce qui résultera à avoir une image avec au moins 3 personnes dont l'expression est fatiguée.

Je trouve que le résultat est intéressant, il me montre que la communication par image est plus ou moins efficace, de plus étant donné que je pars de mes propres images les éléments appelé ne sont pas spécialement les principaux dans l'image. Ici par exemple nous avons serrein (une des deux personne est serreine), image (un dessin), et miroir (le miroir n'est pas la chose montrée principalement), ainsi il faut un temps de recherche des objets ou expressions par rapport à la phrase d'origine.

+ -

Je pense que je n'ai pas bien choisi ma base de donnée, par rapport au fait que j'ai eu du mal à savoir ce que je voulais en sortir. J'ai cependant mieux compris l'intérêt du schéma et l'intérêt du code html qui facilitait l'encodage de données surtout lorsqu'il y a une table intermédiaire. Je me suis rendu également compte que certaine informations n'étaient pas nécessaire. J'ai eu beaucoup de mal à retrouver les dates de chaque image (copier le noms de l'image -> le trouver dans le fichier json qui m'est fourni avec le dossier d'image et le convertir en date étant donné qu'il est donné en seconde depuis le 01-01-1970), ce processus était long et je me suis finalement rendue compte que la date n'était pas très importante dans mon application finale.

Même si mon formulaire php ne fonctionne pas bien j'en ai compris l'intérêt, pour une longue base de donnée il est nécessaire afin de ne pas devoir rechercher les ID correspondants.