Julie

De Pratiques en milieux numériques
Aller à : navigation, rechercher

BNA-BBOT

Extraits ect. au pif

  • 1234 - Seniors Bruxeles
  • 1591 - Brucycle Stories
  • 1659 - Home Van AA
  • 0705 - Home Juliette Herman
  • 0706 - Home Juliette Herman

1312

*1052 - Institut René Cartigny 2006
   → Droit de réponse par rapport aux arrestations du 10 mars 2006. Arrestation injuste, élèves qui étaient juste là ont été pris en photo, pas eu le droit de s'exprimer quant à cette injustice. La DH c'est un journal à scandale, ils exagèrent à mort. On peut peut être comprendre les flics, ils ont pris dans le tas. En tant qu'élève comment on régit ? On se calme, on réfléchit à ce qu'il s'est passé, peut être moins traîner dans les rues ect. Droit de réponse nécessaire pour redorer l'image de l'école, et relativiser sur les faits. Certains élèves ont dépassés les limites, pas de généralités à faire, ce sont toujours les mêmes, et c'est partout. Dans la presse ils disent étrangers tout ça, mais en vrai y a aucune différence, faut arrêter de perler de tout ça comme ça. C'est vrai on a des torts, mais il faut bien diviser les fautes. Quand t'a lu ça, ça t'as fait quoi ? Choqué de l'article, c'est vrai qu'il y a un peu des problèmes à l'école mais c'est abusé d'en parler comme ça.
    → Les trois élèves pris en photo. Toute la classe ou d'autre aussi ? D'autres aussi. Ils étaient là, puis un journaliste et photographe ont demandé à ce qu'ils posent, ils ont acceptés, puis lors de la parution, ils ont écrit un article à l'opposé de ce qu'ils avaient dit de base, à savoir donner une bonne image à l'école. Ils étaient pas concernés par les faits, ils auraient pas du être sur la photo. Se sont sentis manipulés, l'ont mal pris. "FIERS DE LEUR VIOLENCE". Pas de passage à tabac d'un agent de quartier, juste lancé un projectile. Première lettre sans poids légal car pas de citation de loi officielle. Aide d'un avocat pour le droit de réponse. Ils veulent redorer leur image, ils se sentent mal à l'aise dans la rue, les gens les regardent + montrent du doigt. Ils espèrent que la deuxième lettre va être acceptée, attendent geste concret. Qu'est-ce que ça peut vous apporter le droit de réponse ? Montrer qu'ils sont pas indifférents à ce qu'il est dit d'eux dans les journaux.
*1043 - Institut René Cartigny 2006
    → Elève qui a été arrêté. Ils ont finit à 15h, ils sont sortis à 15h15, restés à discuté un quart d'heure. Police demande papiers, fouille, contre le mur. Attitude pas ok, insultes racistes de la part des keufs, élève mineur menotté (interdit). Ont demandé pk ils demandaient papiers, contrôle de routine, donc menotté c'est interdit. Veulent que le comité paix réagisse. Organisation au dessus de la police, s/o IGPN. Attitude école ? Normalement ils doivent réagir, le directeur n'a rien fait, été même mécontent que d'autres personnes interviennent. Policier a demandé à un élève de s'agenouiller, et menotté. "Et-ce que t'as du shit sur toi ?", "t'inquiètes pas bientôt ça va arriver", "bientôt on va te trouver à Forest", s/o la prison. Insultes racistes continuent au poste. Personnes mineures arrêtées, pas le droit d'appeler leurs parents, police ne les prévient pas non plus, leur dit de ne pas dire qu'ils sont au poste. École n'est pas intervenue du tout. Espère qu'il y aura des réactions, et que les journaux vont arrêter de dire n'importe quoi.
*1045 - Institut René Cartigny 2006
   → Questions au prof d'informatique. Ambiance calme élèves, incidents créent des tensions. Réaction arrestation élèves → circonstances condamnées. Condamne pas acte         police, cherche à savoir si les élèves sont fautifs. Ils ne le sont pas. Réaction articles ? Très mauvaises, déforment la vérité, pas école de merde. Démarches pour aider élèves ? Auditionner élèves pour connaître situation, interpelle l’échevine pour savoir ce qui allait être fait. Élèves ont écrit une lettre, il l'a remise au bourgmestre. Pas encore de réaction du bourgmestre. Pourquoi démarches ? La manière dont ils ont été traités n'est pas digne, il est belge, les élèves sont belges, et ce n'est pas digne. Comité de paix ? Non. Démarche élèves selon le droit de réponse: important qu'il y ait ça de la part des élèves. Manière dont les choses ont été interprétées dans le but de casser une réputation d'école et de ses élèves. Mais il est vrai qu'il y a des éléments perturbateurs au sein de l'école. Presse est rentrée dans l'école, pas d'avis là dessus.


===== ARTICLES DE PRESSE =====
     * https://www.dhnet.be/actu/faits/fiers-de-leur-violence-51b7c402e4b0de6db98cb90f = article concerné
     * https://www.lalibre.be/belgique/2006/03/14/arret-de-travail-a-linstitut-cartigny-4QFM3T6DYBEQZM2LASIB3G6VKU/
     * https://www.lesoir.be/art/rene-cartigny-une-poudriere-_t-20060314-004QJ8.html

pas 1312

  • 1302 - Expedition Sint-

lo-fi

music in the carrefour express


ON POURRAIT FAIRE

  • un minimix ambient, un peu chouette comme ça avec des sons un peu mélodiques (type 'music in the carrefour express', ou des oiseaux, ou même le monsieur ui chante JJGoldman)
  • Comparaison de témoignages par rapport à une situation donnée (cf. 1312), aux textes qui sont ressortis dans la presse, avis divergents.
  • Une sorte d'historique d'un quartier
  • Rassembler des sons semblables, les associer aux images des endroits correspondants, faire une chouette vidéo ou un petit site/édition sympatoche.
  • Remixer d'une certaine manière, les sons avec les images, sur un logiciel de type Audacity ou quoi. Créer du glitch, sur des images, rendre compte d'une situation violente/déroutante, quelque chose comme ça. Traduction de la violence sonore par des images elles-mêmes impactées par ces sons.

Test JS

  function gro() {
    var scrolly = document.getElementById('scrolly');

    var mass = Math.min(20, 1+0.005*document.scrollTop);
    
    scrolly.style.transform = 'scale(' + mass + ')';
    
    //$('#scrolly').css('transform', 'scale(' + mass + ')');
    
  };

  window.addEventListener('scroll', gro);